Oh dear, meet me on Kijiji.

À 23 ans ( bientôt 24, ma fête est dans un mois – yesssssss- ) on se pose toujours pleins de questions. J’ai lu qu’il faudrait justement arrêter de s’en poser trop, parce qu’on va y passer notre vingtaine à le faire. LA question que je me pose depuis quelques temps c’est….. ON FAIT COMMENT POUR RENCONTRER QUELQU’UN !!??

Célibataire depuis 3 ans, j’aime ma vie. Celle-ci est remplie par des sorties plaisantes, des gens supers, un horaire stable au bureau et pleins de projets supers agréables. J’habite seule dans un semi-détachée, où je m’y cuisine la bouffe dont j’ai envie quand j’en ai envie, me baladant en T-shirt sans vraiment avoir besoin de m’habiller plus. Les week-ends, on sort entre potes au pub le jeudi soir, le vendredi c’est les soirées tranquilles puis on bouque de bons repas entres amies pour le samedi et on s’immerge dans le repos le dimanche.

via pinterest
via pinterest

Depuis ces dernières années, le dimanche est cérémonie culte à la maison. Je maitrise l’art de faire la crêpe dans mon salon, ayant Netflix comme seul acolyte. Puis c’est généralement là, que les questions existentielles arrivent. J’dirais même que c’est vers 19h11. Dès que t’es toute seule, avec ta plante pis tes doudous, que t’aurais envie de te coller, de jaser, de prendre un café tranquille avec une personne qui t’intéresse, le gros STRUGGLE arrive.

J’suis pas barrée, j’ai la réplique facile et j’suis confiante. Cependant, me suis faire dire par certains de mes petits boys, mes amis, toujours fidèles au poste, que ça intimidait parfois. J’ai des standards. Chose que j’ai appris à ne jamais baisser. Fake t’es en train de me dire qu’une fille qui sait ce qu’elle veut, ça fait peur!? How come? J’suis dans la vingtaine, j’ai une voiture neuve, j’habite plus chez mes parents, j’ai un emploi stable et pleins de projets. J’pense que j’suis quand même relativement présentable (cute un peu genre), j’suis drôle (je trouve) et j’te ferais jamais honte si tu me traînes à un souper de famille (promis ta mère va m’aimer). Là, je me demande en quoi, ÇA,  ça fait peur? Gars, vous avez peur de quoi? T’inquiètes, si on me parle de bébés, d’hypothèque et de camping en roulotte à Charlevoix, y’a des bonnes chances que j’ai eu le temps de reprendre la carrière de Bruni Surin avant même que t’ai eu le temps de cligner des yeux. Bye lò.

Pis là, la génération est aux FUCKBOYS. Tsé, ceux qui te chantent la pomme, qui aiment flirter avec toi, qui vont créer une intimité physique et psychologique avec toi, mais qui t’assureront jamais vraiment l’exclusivité, ces ceux-là. Tsé, y’a des filles comme ça aussi. C’est pas nécessairement mal, quand les intentions sont belles et bien claires.

J’vois tellement mais tellement de filles, lire et partager des textes dépressifs pris sur des blogs de jeunes femmes adultes et matures de quatorze ans, en mal d’amour et d’attention, qui n’en finissent plus de se lamenter, que ça me fait capoter. Ça a toujours existé mes belles, bienvenue dans le monde réel. Vas lire, prendre une marche, écouter une série drôle.. la panique va passer.

On a été plusieurs demoiselles a essayé de rencontrer de façons diverses. Le cousin d’une amie, le gars rencontré sur Tinder qui voulait d’avantage voir ton nouveau set de draps que ton sourire, le fermier bâti de L’amour est dans le pré et le meilleur ami du gars qui a participé à Vol 920. Cependant, on revient souvent bredouilles de ces rencontres. La tête mêlée, l’espoir d’avoir plu et la bine un peu déçue.

J’vois pleins de gars partir en vrille avec leurs grandes phrases philosophiques du genre ” Les filles ki sorte, c’est genre in gros NON pour mwa. J’vx trouvé ma famme, pas une pourrite. “  First mon génie, les filles qui sortent, y vont généralement entre filles pour avoir du fun, danser et oui, peut-être rencontrer quelqu’un. Non, quand la fille commande un pornstar au bar, c’est juste parce qu’elle aime le goût cheap du drink bleu, c’est pas parce que st’une tout croche. Pis non, quand notre chanson préférée joue, on monte pas sur le bar, prêtes à te refaire LA scène de Coyote Ugly. Les jugements vont vites, venant d’esprits si peu rapides.

Donc j’en suis venue à une conclusion. Tinder est pas bien fiable, les frères de mes amies sont tous déjà pris, et si je continue à m’faire voir à boire ma bière assise au bar le jeudi, j’en déduis que je me placerai bientôt en ligne sur KIJIJI.

 GENIUS.

23 ans, 3 ans inutilisée, talents nombreux et délicieux en cuisine ( tartares, poutines déjeuner,  etc ) , sait faire le lavage, a un bon sens de l’humour ( surtout pour rire de mes propres blagues et jeux de mots lamentables ) , sans enfants, aime les gens ( j’aime déjà tes chums ) , lucide et sobre , indépendante tout court ( mes amies = ma vie ) et indépendante financièrement
( no gold digger over here ) .

via pinterest
via pinterest

Espérons que j’aurai de la chance, parmi les Tercel 89 et VHS de Céline.

10945579_10153751661368338_5910587411552558521_n

 

Comments

comments