Blush, vin blanc et ambition.

Jettez-moi une pierre. Une roche. Une garnotte de votre driveway.
Je sais, j’ai pas été bien fine. J’vous ai un peu délaissé, le temps de faire un gros move.
Je savais que j’allais avoir à m’investir d’avantage dans ce gros move, et me voici, prête à reprendre, un équilibre sain et certain.

J’ai pas écris depuis près de 3 semaines. 3 semaines pour une tête comme la mienne, c’est beaucoup. C’est se renfermer, avec pleins d’idées, pleins de notions, pleins de brouillons qui ne deviendront jamais publications. 3 semaines, c’est du temps en titi, pour moi, mes idées et ma grande gueule. Pis là, j’ai le temps d’coucher ses pensées là, et ça, ça fait du bien.

Le gros move en tant que tel est celui-ci ; j’ai changé d’emploi. Tsé, quand à un certain moment donné, on a un immense besoin de plus. On veut quelque chose d’autre, un besoin de défi, un besoin de voir de nouveaux visages et vivre d’autres expériences.
ET VOILÀ. 24 ans, pas le temps d’avoir une remise en question. J’ai réalisé que je n’étais plus si heureuse là où je me trouvais, et que seulement moi et ma personne, pourrait y changer quelque chose. Le temps de 2 semaines se sont écoulées, j’avais un nouvel emploi. 12494764_10154127980163338_8981371941852247045_n

J’ai accepté le poste de Spécialiste des réseaux sociaux au sein de la compagnie Addition Elle. J’sais pas si vous savez, mais pour moi, ça signifie beaucoup. Juste d’avoir déniché un emploi, si enrichissant, au sein d’une compagnie ayant de si belles valeurs, ça c’est SOLIDE. J’apprends de jours en jour et je découvre beaucoup de choses dont j’ignorais le fonctionnement. Je me retrouve dans un environnement tout nouveau. J’ai vraiment l’impression de faire mon arrivée dans une nouvelle école. Un nouveau décor, de nouveaux amis, de nouvelles notions. J’adore ça. Oui,j’ai pris la décision de voyager le trajet, de la maison jusqu’à la grande ville qu’est Montréal. Celle-ci que j’avais donc détesté en 2011, me semble plus accueillante. Je m’ouvre à elle, explorant ses cafés, ses petits endroits mignons, le tout, en gardant tout d’même mon domicile en campagne. Là où j’habite, mon endroit exotique, un peu passé le west island. J’suis pas prête à m’donner 100% corps et âme à ce grand terrain de jeux, mais j’y prends bien goût du lundi au vendredi.

J’ai réalisé que j’avais donc maintenant 24 ans, un très bon emploi, un blog qui me passionne plus que n’importe quoi et des projets dont j’en vois à peine le bout. Tsé, dans le fond, j’ai réalisé que mon ambition avait porté fruit et qu’il était temps de m’mettre de son bord d’avantage. On slack les jeudredis qui était autrefois classiques, on planifie des projets de construction avec une amie, on se fixe des objectifs à atteindre, on profite de chaque instant de sommeil possible. Je sais pas, je réalise que j’ai atteins ce que je désirais avoir, en ayant travaillé fort pour y arriver. S’rait plate de gâcher tout ça, pour du divertissement temporaire.

J’ai décidé aussi, qu’avec ces changements majeurs, j’allais appliquer d’autres petits principes ; ne plus me justifier pour quoi que ce soit, ne plus me retenir de parler lorsque quelque chose me trotte en tête, ne plus consacrer de temps aux choses qui n’en valent pas la peine. C’est plate, mais je réalise que le temps, ça passe vite. Aussi vite que quand Maman ouvre un album photo et m’dis

 “t’avais 3 ans là d’su, tu vois, comment ça va vite la vie.”

Ben c’est vrai que tout va vite, s’agit juste de faire les bons choix, d’y mettre un peu d’efforts, d’établir nos priorités et de ne jamais accepter moindre que ce que l’on vaut. À 24 ans, j’suis encore la cocotte qui traîne ses blush dans son sac à main, qui se console d’être célibataire avec un verre de vin blanc et qui dort en cuillère avec son ambition. Seulement, celle-ci tenait à vous dire de pas vous retenir de foncer, de changer une situation qui vous déplaît. Le monde a tellement à nous offrir, pourquoi s’en tenir à une simple option fade et monotone. Vivement le changement.
À bientôt,
Bisous.

signature

Comments

comments