Self-confidence en mode waterproof.

Vous connaissez la tradition, à c’temps-ci de l’année, viens mon fameux speech de self-confidence waterproof. Au moment où j’vous tape ces lignes, il mouille, c’est déprimant et j’trouve réconfort dans un bol de tortellinis trois fromages extra parmesan sul’ top. * oui je fais partie des personnes qui crée des malaises avec les serveurs dans les restaurants lorsque ceux-ci déposent du parmesan sur nos pâtes pendant 21 minutes. ce sera tout. merci. * 
18742216_10155462521768338_1910883652_o
L’hiver a enfin foutu l’camp que le printemps est à nos portes. D’après-moi, il prend la porte d’en arrière parce que l’soleil fait pas souvent figure sa liste de présences. Des quelques journées chaudes qu’on a eu, j’ai instinctivement eu envie de me mettre en maillot. Si la piscine était chauffée, croyez-moi, vous m’y auriez r’trouvé assez rapidement. De ces beaux jours, j’ai eu envie d’éplucher un peu mon linge. Connais pas grand grand monde qui bronze égal avec un coton ouaté pis des trois-quarts à zip. *joke pour les zips* El’ Bali Body s’est faite aller, me v’là qui sentait le melon d’eau pis qui attendait impatiemment le retour des tan lines et des freakles. J’ai eu tellement de plaisir à apprécier cette petite session bronzette que j’avais déjà hâte à la prochaine. Puis voilà que j’ai pensé à vous.

18745338_10155462522458338_503063213_o

18744993_10155462547048338_313457594_oVous, les filles qui pognez la chienne en voyant l’mercure monter dehors. Vous, qui vivez une catastrophe intérieure, juste à l’idée de vous imaginer en bikini sur la place publique. Vous autres, qui êtes toutes parfaites à votre façon, mais qui préfèrez vous saboter l’corps à grand coups de complexes inexistants, de comparaisons instagram, de facetuning compétitif.  18698967_10155462521823338_744052211_o
On a toutes nos petites insécurités, je sais. Mais c’que je sais aussi, c’est qu’avec le temps, c’est possible de les dompter, des les apprivoiser comme si elles n’étaient rien. Ça devient facile de s’aimer un peu plus, pis de tasser les petites crises d’anxiété quand on approche une creusée. J’suis pas votre mère je sais, j’ai pas à vous dire quoi faire. J’suis comme une chum de fille, juste là pas loin, à essayer d’vous montrer que c’est possible de s’aimer, même quand une société vous a dit pendant plus d’une vingtaine d’années que vous étiez pas parfaites, pas bikini body, pas assez tight. Vous devriez faire comme j’ai fait y’a déjà un bon moment, l’envoyer promener, la société pis sa façon tight de penser. J’ai déjà cru que j’étais horrible, que j’avais rien de féminine, que j’avais rien pour plaire, rien de conforme. Pis me v’là aujourd’hui à montrer mes founes dans mon nouveau maillot préf, sur les internets. On s’entend que j’suis loin d’avoir un cul parfait. J’fais environ 12 squats/ semaine pis j’perds généralement l’équilibre. Sauf que je l’aime comme ça, pis ça me fait plaisir de vous le montrer.  Pis si vous vous demandez pourquoi je fais ça, c’est simplement une des choses que je sais faire le mieux. ( ely LEMIEUX – joke lololol ) Faire passer un message, changer les mentalités sur c’que c’est la normalité. La norme, c’est de vous voir vous respecter, vous amuser pis aimer votre séxé bodé.
18720702_10155462547008338_1616808549_o

On s’revoit sa beach, en maillot, en dansant sur Despacito. ( Justin, t’es tu lô!? )
Bonne saison chaude mes muchachas.
XOXO

Photos : @chloforget
Maillot préféré de toute la vie qui fit comme un gant : La Vie en Rose juste ici.
Lunettes de soleil : Aldo juste ici.

signature

Comments

comments