Mes piliers.

À l’heure que vous lirez ce texte, j’suis déjà sur la route. J’entame les premières vacances père-fille, en direction pour la Gaspésie. J’dors probablement pendant que papa conduit, ou bien j’suis sur le bord de faire le switch avec lui. 10 heures de route, 10 heures à penser, 10 heures à voir de beaux paysages. Tout ça à la base, pour aller réaliser le dernier souhait de Maman.

Les dernières semaines ont passées si vite. Se dire qu’elles ont été évidentes seraient passer à coté de la vérité, mais elles ont été surmontables. L’été qu’on vit n’a rien d’un été précédent. C’est un été différent, m’faisant réaliser beaucoup de choses. C’est un été où beaucoup plus de larmes ont été versées, mais aussi où beaucoup de rires ont éclatés. Un été à prendre le temps de se rappeler les bonnes choses, les bons souvenirs et les valeurs qui viennent avec.

J’ai eu beaucoup de chance, et j’en ai encore beaucoup aujourd’hui. « Est folle. » vous direz-vous en lisant ça, sachant que j’ai perdu ma mère il y a tout juste un peu plus d’un mois. – On va arrêter de dramatiser pis de s’imaginer que j’ai besoin de swim-aid pour me sortir de mes larmes. Maman ne souffre plus, j’en suis heureuse, la vie continue. – Quand j’dis que j’ai de la chance, c’est quand j’regarde en silence mon entourage. C’est quand je les vois, être présents, tout près, étant là à vouloir vraiment être là. Simplement.

Dès les premiers instants où j’ai su que les événements se bouleverseraient rapidement, j’ai eu peur de me retrouver en morceaux. Même si j’suis une des personnes avec l’entourage le mieux garni du coin, j’ai eu peur d’me ramasser toute seule avec ma tristesse, sachant que les trucs tristes, c’est pas fait pour tout le monde. C’est ben rare que c’est bon pour les likes, pis c’est connu que ça fait pas des story folles. – Ct’un sarcasme, on s’en tape de ces affaires là, quand vient des situations comme ça, trust me. – C’est que même si j’ai l’air forte, j’suis fragile. Pis encore aujourd’hui, j’ai peur de cette fragilité là. Jm’amuse à la cacher, question que personne ne sache à quel point il me serait facile de me casser la gueule. Et des fois, surtout ici, j’étale tout. Comme si c’était que moi et mon propre reflet, rien d’autre. C’est pourquoi ici, vous méritez d’en s’avoir plus sur eux.

Merci.

À mes chères amies, merci d’avoir accouru vers moi, quand vous sachiez que mon petit monde était en train de s’écrouler. Merci d’avoir été plus que là, à vouloir savoir comment j’allais, de quoi j’avais besoin, à avoir passé des heures à nos cotés comme à avoir eu le verre de vin ent’ les mains quand c’était le temps. Vous êtes les personnes qui m’inspirez à devenir une meilleure moi, et vous me donnez un sentiment de « feels like home » avec votre douce présence, peu importe l’endroit et la situation.

À mon entourage près, merci pour tous vos petits mots, vos câlins, vos je t’aime. J’ai du mal à réaliser l’ampleur de la dose d’amour et de réconfort, que j’ai reçu et que je continue de recevoir encore. Vous m’avez prouvé que malgré certaines distances due à des horaires chargés ou à des train de vie différents, vous étiez là tout autant.

À une personne en particulier, merci d’avoir pris soin de moi de cette façon. Même si j’suis pas bonne avec ces choses là, j’peux pas passer sous silence ta présence qui fait du bien. Merci de pas avoir eu peur de moi, merci dm’avoir prêté ta présence pendant les nuits d’ivresse où les risques des mauvaises nouvelles planaient plus souvent que les risques d’averses. Ça a rendu le cours des choses un peu plus correct. J’espère sincèrement que plusieurs personnes auront la chance d’avoir une personne comme toi à leurs côtés.

Aux autres, par vos mains dans le dos, vos câlins prolongés, vos conseils d’amis, vos regards doux, merci aussi.

On dit des piliers qu’ils ont comme principale activité de soutenir une charge, on dit également qu’ils sont essentiels à la stabilité de quelque chose. Vous avez été ma source première de force, et même les remerciements manquent de sens pour vous dire à quel point je vous en suis reconnaissante.

Beaucoup d’amour.

signature

Comments

comments